Une centaine de perquisitions en Europe pour un trafic de stupéfiants centré sur Bruxelles

Dans le cadre un trafic international de stupéfiants, des perquisitions ont eu cours mardi matin dans sept pays simultanément, a indiqué mardi le parquet fédéral belge.

Belga
Une centaine de perquisitions en Europe pour un trafic de stupéfiants centré sur Bruxelles

Au total, 30 personnes ont été interpellées en Belgique et une dizaine d'autres ont été interpellées à l'étranger. En Belgique, 49 perquisitions ont eu lieu sous l'autorité de la police judiciaire fédérale (PJF) de Bruxelles, à savoir 30 sur l'arrondissement de Bruxelles, une à Sint-Pieters-Leeuw, une à Sint-Niklaas et 17 sur l'arrondissement d'Anvers.

À la demande de la JIT (Joint Investigation Team), environ 60 perquisitions ont eu lieu en Espagne, Italie, Allemagne, Croatie et aux Pays-Bas.

L'enquête menée par la PJF de Bruxelles a permis de mettre au jour un trafic international de stupéfiants dont la majorité des personnes impliquées sont issues d'Europe de l'Est et résident en région bruxelloise. L'organisation a des points de chute dans la région d'Anvers, à proximité du port, lieu d'arrivée de containers contenant de la cocaïne en provenance d'Amérique du Sud. L'enquête a rapidement établi un lien avec des ressortissants issus du sud de l'Europe, appartenant au milieu mafieux limbourgeois.

Le dossier a été enrichi par des données issues l'application SKY ECC et qui ont été décryptées.