Grogne de milliers de policiers: ils crient leur colère chez la ministre, voici leurs revendications

Les représentants du groupe Facebook «Police Unifying Movement» attendent toujours d’être entendus et reçus par le ministre de l’Intérieur. Ce mercredi matin, les policiers mécontents se rassembleront au cabinet ministériel pour faire entendre leur voix.

Thomas Longrie
Grogne de milliers de policiers: ils  crient leur colère chez la ministre, voici leurs revendications
Ce mercredi, des policiers se rendront au cabinet de la ministre de l’Intérieur, «en espérant y être reçu». ©D.R.

Ils sont à bout. Les policiers du pays n’en peuvent plus. La cause de leur colère? Un ras-le-bol concernant leurs conditions de travail, un manque de personnel, ou encore un statut barémique dépassé. Et selon eux, les syndicats ne sont pas assez sensibles à ces revendications. Parallèlement à cette colère policière ainsi exprimée, un groupe d’expression de policiers (et de membres du personnel civil de la police) a été créé sur Facebook: «Police unifying movement». En trois ans, ils sont désormais quelque 17.200 à y avoir adhéré.