Le Festival Musiq3 désacralise le classique

La branche bruxelloise des Festivals de Wallonie fête ses dix ans ce week-end. À découvrir aussi en télé, avec Alex Vizorek.

G.My.
Le Festival Musiq3 désacralise le classique
Thomas Enhco et Vassilena Sarefimova, deux musiciens géniaux, résument à eux-seul l’esprit du festival. ©Frank Loriou/Sony Music

«J'aime désacraliser les choses. Montrer que ce n'est pas parce qu'on n'a pas été éduqué à la musique classique qu'on doit en avoir peur.» Cette année encore, Alex Vizorek sera l'une des figures du Festival Musiq3, qui a lieu ce week-end à Bruxelles. Si le comédien et humoriste ne sera pas sur scène, il interviendra en télé lors de la soirée anniversaire, diffusée ce vendredi sur La Trois. «Je suis un peu le délégué de la fête, sourit Vizorek. J'ai quelques petites saynètes avec Caroline Veyt, qui présente la soirée, et avec des artistes qui se prêtent au jeu. Lorsque la musique classique vient me chercher, c'est souvent pour faire le trait d'union entre un public pointu, qui vient plutôt pour les instrumentistes, et un public plus large, que ma présence rassure. Et j'aime beaucoup ça!»