Le Musée du Chat vaut-il une polémique?

Trop cher en deniers publics, à la seule gloire de son créateur, et au détriment de l’art, le vrai? Le Musée du Chat et du dessin d’humour de Geluck en dérange certains à Bruxelles. À raison? Pas sûr.

F.G.
Le Musée du Chat vaut-il une polémique?
Une partie de l’investissement privé trouvé par le dessinateur vient de la vente de ses statues de bronze exposées à Paris. ©Photo News

Cinq ans qu’il est annoncé, sans réaction notable, et il aura suffi de la délivrance d’un permis d’urbanisme pour qu’une levée de boucliers ait lieu: une pétition veut interdire le Musée du Chat et du dessin d’humour, voulu par Philippe Geluck, qui doit s’installer, après travaux, à quelques encablures de la Place Royale, au centre de Bruxelles. Prix total de l’investissement? De 9 à 10 millions€. Qui, reproche-t-on, pourraient profiter à d’autres acteurs culturels, plus meurtris par la crise. Alors, matière à polémique ou pas? On décrypte.