Le coronavirus n’a pas laissé les chaînes bios bruxelloises en vrac: «La nourriture est devenue un loisir»

CARTE | Bruxelles compte 116 magasins bios, dont une vingtaine appartiennent à des chaînes. Celles-ci ont vu les habitudes de leurs clients changer avec le coronavirus. Mais ça ne les empêche pas d’ouvrir de nouvelles surfaces. Même au nord. Enquête.

Julien Rensonnet
Le coronavirus n’a pas laissé les chaînes bios bruxelloises en vrac: «La nourriture est devenue un loisir»
Les chaînes bios du paysage bruxellois n’ont pas repoussé les ouvertures prévues durant la crise du coronavirus même si les inaugurations se sont fêtées en mode mineur. Voire sous l’éteignoir. ©ÉdA – Julien RENSONNET