Un but aura suffi aux Serésiens

L’Union faillit rapidement ouvrir le score, par l’entremise de son buteur Vanzeir seul face à Dietsch, mais ce dernier fermait l’angle du but.

Fabrizio Rizzoli

Sur l’action suivante, Bernier chipait le ballon à Moris et le Serésien ne se faisait pas prier pour inscrire le but du 1-0. Plus grand-chose à se mettre sous la dent ensuite, les Métallos contrôlant les débats et procédant en contres. Mazzu hurlait à ses troupes de sortir plus vite. Nielsen bénéficiait d’un coup franc mais plaçait le cuir juste à côté du cadre.