La Belgique reconfine quasiment

De nouvelles mesures ont été annoncées ce 30 octobre par le Comité de concertation. Elles entrent en vigueur à partir du 1er novembre et pour un mois et demi.

Marie-Agnès Cantinaux
La Belgique reconfine quasiment
La situation est grave et ce sont les mesures de la dernière chance, a expliqué le Premier Ministre Alexander De Croo. Il faut donc respecter ces nouvelles mesures parfaitement. ©BELGA

«Notre pays se trouve dans un état d’urgence sanitaire, la pression dans les hôpitaux est immense, vous avez pu le voir de vos propres yeux ces derniers jours, a entamé le Premier ministre. Le personnel soignant livre des efforts surhumains pour sauver des vies chaque jour et dans chacun de nos hôpitaux la limite a déjà été dépassée.»

Quelles sont ces nouvelles mesures?

- Dans les écoles, les cours reprendront le lundi 16 novembre en présentiel en maternelle, en primaire et au 1er degré de l’enseignement secondaire. Pour le reste du secondaire, à partir du 16 novembre, l'enseignement sera en présentiel à 50% "au maximum" et cela jusqu'au premier décembre minimum. Le premier décembre, une évaluation sera mise en place pour une éventuelle prolongation.Dans l’enseignement supérieur, les activités se feront à distancejusqu’au 1er décembre au moins.

– Un seul contact rapproché est permis par famille par semaine, sauf pour les personnes isolées qui peuvent avoir un deuxième contact.

– Les commerces non-essentiels doivent fermer. La collecte et la livraison de marchandises à domicile restent possibles. Seuls les magasins alimentaires et les pharmacies peuvent rester ouverts. Les salons de coiffure, les salons d’esthétique… doivent fermer.

– Le télétravail est obligatoire. Si ce n’est pas possible, le masque et la ventilation deviennent obligatoires.

– Les parcs d’attractions et les zoos doivent fermer.

– Les enterrements sont limités à maximum 15 personnes, sans repas.

– Les hôtels peuvent rester ouverts, mais la restauration doit se faire en chambre.