Zwangere Guy, «La musique, c’est pas la Champion’s League, il n’y a pas de premier ou de deuxième»

Le rappeur bruxellois l’avait dit: 2019, c’est son année. Il la termine avec un second album, «Brutaal».

Audrey Verbist
Zwangere Guy, «La musique, c’est pas la Champion’s League, il n’y a pas de premier ou de deuxième»
«Je suis très honnête dans mes chansons, alors les gens ont l’impression de me connaître» ©©Sebastian Steveniers

Quand on l'a rencontré chez lui en juin dernier pour parler des festivals de l'été, le rappeur bruxellois Zwangere Guy venait de sortir son premier album solo, «Wie is Guy?», jouer dans une Ancienne Belgique pleine à craquer plusieurs soirs d'affilée. Il disait, « 2019, c'est mon année ». Et il ne croyait pas si bien dire. Entre-temps, il a secoué les plaines des festivals, raflé cinq récompenses aux Elektropedia Awards (dont le meilleur album et l'artiste de l'année), il est nommé sept fois pour les Mia's, les Victoires de la musique flamandes en février. Et voilà que sort ce vendredi Brutaal, son deuxième album… de l'année.