4 ans après avoir gagné «La Nouvelle Star», Emji de retour avec un album

Quatre ans après avoir remporté la Nouvelle Star, la chanteuse française Emji fait son retour avec un nouvel album intitulé «Je, tu, elles». Dans un style résolument pop, elle y évoque des histoires de femmes à travers leurs différents combats.

Cristel Joiris
4 ans après avoir gagné «La Nouvelle Star», Emji de retour avec un album
Quatre ans après avoir remporté la Nouvelle Star, la chanteuse française Emji fait son retour avec un nouvel album intitulé «Je, tu, elles».

Compositrice et interprète à la personnalité bien trempée, Emji – Marion Grod de son vrai nom – a commencé sa carrière en chantant dans le métro parisien. Formée pendant un an à la musique lyrique, elle se produit également pendant plusieurs mois de bar en bar et dans des cabarets parisiens. C’est dans les allées du métro qu’elle est repérée et invitée aux auditions de la Nouvelle Star, à Lyon. Très vite, elle marque la 11e édition de l’émission de son empreinte vocale puissante et soulève le trophée en mars 2015.

Son premier titre, présenté en finale de l'émission, Toboggan est un succès et est suivi, un an plus tard, de la sortie de son premier album Folies douces. Elle participe par ailleurs à la comédie musicale Les trois mousquetaires. Âgée de 32 ans aujourd'hui, elle revient avec un album qui lui ressemble d'avantage…

L’artiste sera en concert le 14 décembre au Cali club (Bruxelles), le 17 mars au Reflektor (Liège) et le 19 mars au Rideau Rouge (Lasne).

 Emji a remporté La Nouvelle Star en 2015
Emji a remporté La Nouvelle Star en 2015

Comment avez-vous géré cette victoire à la Nouvelle Star?

Faire cette émission a été une formation super-enrichissante. On apprend à travailler avec les caméras, avec des chorégraphes, à répondre à des interviews. En trois mois, j’ai appris plus que ce que j’avais jamais fait. C’était un cadeau que je n’aurais pas pu m’offrir. Je l’ai pris comme une immense chance.

À la suite de cette victoire, vous avez gagné un contrat avec Universal pour enregistrer un premier album. Il répondait à vos attentes?

Universal est une grande maison de disques et donc, aime bien garder le contrôle sur vos productions. Je suis arrivée avec une dizaine de chansons, ils disaient non à tout. J'ai tout retravaillé et ils m'ont laissé faire mon album: Folies douces. Ça n'a pas été un grand succès. Il a été accueilli comme un ovni car il était très expérimental. Mais j'avais le budget pour le faire donc j'en ai profité.

Cet album-ci «Je, tu, elles» est donc très différent?

Oui parce que ce n’est pas du tout le même budget. Je me suis mis une pression supplémentaire parce qu’il a été en grande partie financé par du crowdfunding. J’ai pu récolter 35 000€ donc je n’ai forcément pas envie de décevoir les fans qui ont investi. J’ai écrit des titres de manière hyperauthentique tout en prenant des risques, et en défendant les idées que je voulais défendre.

La place de la femme notamment?

Je parle plutôt de la féminité que de la femme. J’ai mis l’accent sur des histoires de femmes qui m’ont touché. Je suis à un carrefour de ma vie où je réfléchis à pas mal de choses… Nous faisons un métier pas facile et ce sont des femmes qui m’ont donné le plus de courage jusqu’ici. J’aime les hommes mais les femmes ont une force mentale qui me fascine.

Musicalement, cet album est peut-être moins riche que le premier mais les textes transpirent d’avantage

 Emji a été influencée dans sa carrière par des chanteuses comme Björk et Mylène Farmer
Emji a été influencée dans sa carrière par des chanteuses comme Björk et Mylène Farmer

«Je, tu, elles» propose un style beaucoup plus pop que votre premier album?

Effectivement, il est nettement plus pop et embrasse même l’urbain. Il est peut-être plus accessible. Musicalement, il est peut-être un peu moins riche que le premier mais j’ai choisi une musique plus facile d’accès pour laisser place aux textes et aux histoires.

Que retenez-vous de l’expérience vécue au sein de la troupe des Trois Mousquetaires?

Cette comédie musicale était une expérience très enrichissante où j’ai fait de belles rencontres. Nous avons fait deux ans de scène avec 180 dates au total. C’était une machine de guerre. Bien sûr, les chansons n’étaient pas les miennes et le spectacle est écrit et présenté de manière similaire chaque soir donc on s’en lasse. Ce que j’aime est la diversité. Quand je monte sur scène, un concert ne ressemble jamais à l’autre.

Quels artistes vous inspirent dans votre carrière?

Mylène Farmer parce qu’elle a un univers de fou. J’aime aussi Ella Fitzerald et Billie Holiday. Björk a été une grosse révélation pour moi. Elle est inégalable harmonieusement et vocalement. C’est une source d’inspiration inépuisable.

Le dernier clip d’Emji: