Harcelée en rue, elle imagine une chanson

Alors qu’elle se déplaçait à vélo à Bruxelles, Lydie Thonnard s’est fait siffler pour la énième fois. Une situation qui lui a inspiré une chanson.

Julie Wolff
Harcelée en rue, elle imagine une chanson
Pour illustrer son propos, la jeune Malmédiennea tourné une vidéo, qui cartonne sur internet. ©D.R.

«Je suis pas de la viande, sur un vélo. Me siffle pas, même si t'es beau. Et peu importe, si t'aimes ce que je porte. C'est pas une raison pour faire le con», c'est par ces mots que la jeune Malmédienne Lydie Thonnard entame sa chanson «coup de gueule» imaginée samedi alors qu'elle se baladait à vélo dans les rues de Bruxelles. Postée sur les réseaux sociaux et reprise par plusieurs médias, sa vidéo atteint aujourd'hui un nombre de vues impressionnant.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.