Ce week-end, Bruxelles connaît la musique

De la musique électronique et du jazz gâteront les mélomanes bruxellois de ce week-end. Les familles aussi profiteront de l’été indien pour le plus grand festival d’art de la rue de la capitale. Et puis comme toujours, on vous met quelques bières au frais.

Julien Rensonnet
Ce week-end, Bruxelles connaît la musique
La «bièrerie» Dekkera, à Forest, organise un samedi en hommage à la brasserie Wielemans-Ceuppens, dont la dernière pils est sortie des cuves forestoises il y a 30 ans. ©DR

Nuits très sonores

Les Nuits Sonores reviennent à Bruxelles, à Bozar.
Les Nuits Sonores reviennent à Bruxelles, à Bozar. ©Nuits Sonores Brussels / Instagram

Le label «Nuits Sonores», fondé à Lyon en 2003, est devenu une référence en Europe dans le monde de la musique électronique. On ne s'étonne pas dès lors que l'événement se soit marié à Bruxelles, dont les nuits bouillonnent depuis longtemps. La lune de miel s'est concrétisée par un premier festival en 2017. La lune de miel se prolonge pour une 2e édition qui fait tourner ses platines ce week-end partout dans la ville. Après un décollage ce jeudi à Bozar, les Nuits Sonores essaiment dans les clubs et salles bruxelloises (outre Bozar, AB, Brass, LaVallée, le C12 à la galerie Horta ou le plus étonnant Palais de la Dynastie, au Mont des Arts). On y entendra notamment Lil Louis, T. Raumschmiere, DJ Tennis et Jennifer Cardini, Le Motel, Huerco S ou Cosmo Vitelli. 75% des entrées au festival sont gratuites.

+ «Nuits Sonores & European Lab Brussels», jusqu’au 30/09 dans divers lieux de Bruxelles, programme complet et tarifs en ligne

Comptines jazz

Un volet jazz réservé aux kids au Saint-Jazz.
Un volet jazz réservé aux kids au Saint-Jazz. ©Saint-Jazz

C'est un rendez-vous indéboulonnable: le Saint-Jazz revient ce week-end sonner les cloches des Bruxellois. Avec un retour au Bota! Intérêt neuf de l'événement qui souffle ses 33 bougies: il prévoit ce 29 septembre un concert réservé aux enfants. Pour «Jazz for Kids», trois jazzmans «improvisent à partir du seul répertoire de standards que les enfants connaissent tous: les comptines», prévient l'organisation. «Ils explorent ces trésors et en font leur terrain de jeu, tout en veillant à respecter les mélodies et à stimuler les oreilles». La méthode: plonger au cœur des comptines pour aider les enfants (et leurs parents) à en saisir «deux dimensions bien distinctes: mélodie et harmonie». Pour le public adulte, le vendredi sera intimiste et le samedi explosif.

+ «Saint-Jazz», ces 28 septembre à la Jazz Station (8€) et 29 septembre au Botanique (12€) à Saint-Josse. Jazz for Kids le 29/09 à 11h, 8€.

Le plus grand cirque d’art de la rue

Le plus grand rendez-vous des arts de la rue à Wolubilis.
Le plus grand rendez-vous des arts de la rue à Wolubilis. ©Fêtes Romanes

À Bruxelles, c'est le plus vaste événement d'art de la rue: les Fêtes Romanes reviennent à Woluwe-Saint-Lambert ce week-end. Il s'agit de la 41e édition: preuve du succès de la formule. Comme d'habitude, l'événement se plante autour de Wolubilis. 25 compagnies belges et internationales en sont cet automne pour plus de 60 spectacles sur une vingtaine de scènes (!!) De quoi assurer de super moments à toute votre famille. Théâtre de rue, cirque contemporain, numéros aériens, marionnettes, pyrotechnie, danse...: y en a pour tous les goûts. Et pour tous les âges puisque certains spectacles s'adressent aux tout petits dès 3 ans. Top! Un marché de créateurs, des villages d'associations ou de consommation durable ou des ateliers complètent le programme.

+ «Fêtes Romanes», samedi 29 et dimanche 30/09 à Wolubilis, cours Paul Henri Spaak 1 à 1200 Woluwe-Saint-Lambert, gratuit, métro Roodebeek

De la dernière pils bruxelloise aux houblons modernes

Trois événements brassicoles ce week-end dans trois coins de Bruxelles.

D’abord, on s’en voudrait de ne pas signaler le lancement de la nouvelle brasserie La Source, ce 28/09. Celle-ci s’offre les pompes au Barboteur à Schaerbeek pour vous faire goûter pour la première fois sa première bière: L’Épervier.

+ «Épervier IPA release party», ce 28/09 dès 17 au Barboteur, avenue Louis Bertrand 23 à 1030 Schaerbeek

Le bâtiment Blomme, devenu le musée Wiels à Forest.
Le bâtiment Blomme, devenu le musée Wiels à Forest. ©DR

Ensuite, on prend la direction du Dekkera, à Forest. Ce samedi 29/09, on fêtera là-bas le brassage de la dernière goutte de pils fabriquée à la brasserie Wielemans Ceuppens. Le programme, riche et culturel, vous emmènera à la salle des machines du BRASS pour une ouverture exceptionnelle. Ensuite, trois virées dans le quartier du Wiels et de son bâtiment Blomme où est désormais planté le musée, guidées par un spécialiste du passé industriel de Bruxelles. Et enfin une conférence sur le combat pour sauver ledit bâtiment. Le tout sera arrosé de pils, un style qui retrouve quelques couleurs artisanales.

+ «Il y a 30 ans, la dernière bière brassée à Forest», au Dekkera (109 rue Pierre Decoster à 1190 Forest) et au Brass, ce 29/09 dès 14h. Gratuit, PAF souhaitée

Enfin, on terminera le week-end à Woluwe-Saint-Pierre pour le 2e Festival de la Bière sur la place des Maïeurs. Une cinquantaine de bières belges sont à l’affiche, dont des créations des brasseries Cantillon, Minne, La Senne ou Het Anker.

+ «Festival de la Bière de Woluwe-Saint-Pierre», ce dimanche 30 septembre sur la place des Maïeurs, de 11 à 20h, 1,5€/jeton.

Paysage aquatique

Le BULB est consacré à l’eau.
Le BULB est consacré à l’eau. ©BULB

Le niveau des mers monte. Ce n'est pas un scoop. Les paysages bruxellois seront-ils touchés par le risque d'inondations? C'est la question que pose la précieuse Biennale du Paysage Urbain Bruxellois. Quatre bureaux de paysagistes ont réfléchi le problème et exposent leurs visions jusqu'au 11 novembre à Bozar: c'est l'expo pointue «Rising Waters - Shaping Our Gardens, Streets, and Urban Valleys». Elle planche sur la réponse à apporter à la menace d'inondations dans la vallée de la Senne, mais aussi des petits cours d'eau qui traversent Bruxelles. Dans le cadre de la biennale, Jacques Mercier et son fils Christian sont partis aux quatre coins de Bruxelles, à la découverte de cinquante potagers, vergers, lieux de cultures..., qui contribuent à l'absorption lente de l'eau et redéfinissent le paysage de la ville.

+ «Biennale du Paysage Urbain Bruxellois», expo à Bozar jusqu’au 11 novembre, gratuit