Communales 2018: le CD&V veut progresser partout à Bruxelles

En Région bruxelloise, le CD&V présentera des candidats dans les 19 communes en vue du scrutin local du 14 octobre. Les chrétiens-démocrates auront même leur liste propre à Anderlecht (CD&Vplus).

Communales 2018: le CD&V veut progresser partout à Bruxelles

Au total, le CD&V proposera 67 candidats aux électeurs des 19 communes. Il compte actuellement des échevins à Berchem-Sainte-Agathe, Etterbeek et Woluwe-Saint-Pierre, ainsi qu’un président de CPAS à Jette.

«Nous n’avons pas voulu imposer un programme à nos candidats, ni des figures de proue nationales. Dans chaque commune, les candidats ont eux-mêmes désigné les thèmes prioritaires, qui peuvent être très différents», a expliqué au cours d’une conférence de presse Benjamin Dalle, président du CD&V Bruxelles, 3e sur la liste cdH-CD&V+ à Molenbeek.

À la Ville de Bruxelles, la secrétaire d’État bruxelloise Bianca Debaets sera 2e sur la liste cdH-CD&V+, où l’on retrouve aussi l’ancien présentateur du JT de la VRT Alex Puissant.

À Anderlecht, Anne Mertens emmène une liste CD&Vplus de 16 candidats. «Comme lors des précédentes élections, on nous a demandés sur la liste du bourgmestre (Eric Tomas, PS, NDLR), mais nous n’aurions pas pu y exprimer l’entièreté de notre programme. Notre grande ambition désormais est de décrocher un siège au collège des bourgmestre et échevins», a indiqué Mertens.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.