Prostituée mortellement poignardée à Schaerbeek: les travailleuses du sexe en grève

Les agressions des prostituées se multiplient à Bruxelles. En quelques jours, deux jeunes femmes ont trouvé la mort. Par solidarité, les travailleuses du sexe du quartier Nord de Bruxelles feront grève ce mercredi.

Prostituée mortellement poignardée à Schaerbeek: les travailleuses du sexe en grève

Une femme âgée de 23 ans a été mortellement poignardée dans la nuit de lundi à mardi à Schaerbeek. Les circonstances qui ont conduit à sa mort ne sont pas connues, indique mardi le parquet de Bruxelles, qui précise qu’une vaste enquête est menée afin d’identifier le ou les auteurs.

La police a été appelée vers 04h45 pour une femme gravement blessée sur le trottoir de la rue Linné à Schaerbeek, et lui a administré les premiers soins. La victime, une travailleuse du sexe, est décédée des suites de ses lésions à l’hôpital.

Une enquête de voisinage a eu lieu et des témoins ont été auditionnés. Des premiers éléments d’enquête, il ressort que la victime a reçu plusieurs coups de couteau d’un ou de plusieurs suspects.

Un médecin légiste a été désigné et un juge d’instruction a été saisi du chef de meurtre à charge de X. Les suites d’enquête ont été confiées à la police judiciaire fédérale.

Une autre agression

Mais cette affaire n’est pas un cas isolé. Le 25 mai dernier, un homme âgé de 24 ans a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé du chef d’assassinat. Le suspect, aurait tué de plusieurs coups de couteau une prostituée de 21 ans à Etterbeek dans un appartement de la rue des Platanes.

Le corps sans vie de la jeune femme avait été découvert dans un appartement de la rue des Platanes.

La police locale de la zone Montgomery avait découvert le cadavre après avoir interpellé deux hommes, E. M. et P. R., impliqués dans une bagarre. Les déclarations d’un des deux hommes avaient mené à l’appartement où le corps sans vie de la jeune prostituée avait été trouvé.

E. M. a ensuite été placé sous mandat d’arrêt et inculpé d’assassinat. Il a entre-temps reconnu être impliqué dans les faits.

En grève

Par solidarité, les travailleuses du sexe du quartier Nord de Bruxelles feront grève et éteindront symboliquement les néons rougesde leurs vitrines, indique mardi l'UTSOPI.

L’UTSOPI demande à tous les travailleurs du sexe, y compris au-delà du quartier Nord qui peuvent se le permettre, d’arrêter le travail ou d’expliquer à leurs clients les raisons de leur émotion.