Ce week-end, Bruxelles lutte pour ne rien regretter des vacances

Le dernier week-end du mois d’août veut referme l’été en musique à Bruxelles. Trois événements musicaux azimutés sont prévus, du plus intimiste au plus tapageur. Mais il faudra aussi jouer et boire pour ne rien regretter sur la ligne d’arrivée des grandes vacances.

Julien Rensonnet
Ce week-end, Bruxelles lutte pour ne rien regretter des vacances
La Fiesta Latina, au Bois de La Cambre, organise entre autres des matchs de «lucha libre», le fameux catch mexicain. ©Fiesta Latina

+ NOTRE RUBRIQUE | En panne d'idées sortie? N'oubliez pas de surfer dans notre rubrique agenda hebdomadaire qui vous conseille les meilleurs plans(culture, food, loisirs, familles...) pour vos week-ends bruxellois. Certains n'ont pas de date de péremption...

+ ET AUSSI | Toujours à l'agenda, l'expo d'été à Autoworld pour les 70 ans de Ferrari. Vous y admirerez 55 mythiques jolies rouges frappées du cheval cabré (jusqu'au 3 septembre).

+ ET ENCORE | Le Hide & Seek festivals'éloigne des autoroutes commerciales de la musique avec son affiche métissée. Surtout, le festival bruxellois de musiques traditionnelles se planque à l'abri de lieux insolites.

+ VISITEZ BXL AUTREMENT | Si vous passez un bout de week-end à Bruxelles, profitez-en aussi pour voir la ville autrement. On vous a sélectionné 10 moyens insolites de visiter la capitale.

Suivre @JulienRENSONNET

Une bière, et sans faux col!

Ce week-end, Bruxelles lutte pour ne rien regretter des vacances
©BXLBeerFest

Si vous avez toujours soif après le festival Swafff, Bruxelles vous en remet une tournée ce week-end avec le premier BXLBeerFest. L'ambition de ce rendez-vous à Tour&Taxis? Renouveler l'image de la chope en vous reliant directement au brasseur. Des Belges qui comptent en seront (Senne, Tilquin, Cantillon, L'Ermitage, Verzet, De Ranke, Alvinne, Korenaar, Lienne...), mais aussi des stars internationales, venues des USA, du Canada, d'Italie, de France ou d'Angleterre. Et même d'Ukraine! L'IPA et l'amertume y régneront en maîtres, mais on tâtera aussi de l'acide et de la torréfiée. Honnêtement, on ne voudrait pas devoir choisir entre toutes ces merveilles. Le tout, «sans éléphant rose, sans troll et sans moine», comme l'écrivait une collègue.

+ «BXLBeerFest», ces 26 et 27 août à Tour&Taxis, 11h-20h. 9€ (avec un verre et un carnet de dégustation), 25€ (avec 9 jetons en plus), pack dégustation de 6X75cl de cuvée spéciale à 75€.

Jouez au Cinquantenaire

Ce week-end, Bruxelles lutte pour ne rien regretter des vacances
©Brussels Game Festival

Le Brussels Game Festival fait son retour au Cinquantenaire ces 26 et 27 août. Ce rendez-vous pour tous les âges réunit plus de 70 éditeurs et distributeurs, des ludothèques, des clubs, des associations... Vous vous y engagerez aussi en tournois (Seven Wonders, Molkky, Smallworld...) ou échangerez à la bourse aux jeux géante. Si vous êtes insomniaque, vous pourrez aussi rêver de conquête, de victoire et de chance lors de la Nuit du Jeu (samedi 18h-dimanche 8h) avec ses jeux en libre-service. De plus, votre sagacité est demandée à la «Protozone», où des jeux en développement seront testés. à la fin du week-end, l’un des prototypes présenté recevra un prix. Les dés seront jetés.

+ «Brussels Game Festival», ces 26 et 27 août au parc du Cinquantenaire, de 10 à 18h, nuit du jeu de 18h à 8h. Accès gratuit

Jette fait son marché

Ce week-end, Bruxelles lutte pour ne rien regretter des vacances
©Commune de Jette

Le marché de Jette est une institution de la fin de l’été à Bruxelles. Ce rendez-vous populaire mélange savamment les genres. D’abord et avant tout, il y a LE marché à bétail, volailles et animaux de basse-cour. Ce jour-phare se déroule toujours le lundi dans le centre de la commune, autour de la place Cardinal Mercier. Ce sont des km d’échoppes qui vous attendent. Mais avant ça, Jette organise aussi sa kermesse, des concerts, des activités sportives (les premiers Jette Sport Days), un jogging et un festival BD. Ça se passe tout le week-end à Jette.

+ «Marché annuel de Jette», infos et horaires en téléchargeant le journal d’info communal

Féérie au parc, grosse parade à l’Atomium, flamenco au bois

Ce week-end, Bruxelles lutte pour ne rien regretter des vacances
©AB

Oubliez tout ce que vous savez sur les festivals et foncez les yeux fermés (et toute ouïe) au parc de Bruxelles. Au pied du très joli kiosque, l'AB plante là son festival Feeërieën, qui porte assez bien son nom (si ce n'est qu'il propose la pils sponsor de la salle). La soirée de clôture, gratuite, a lieu ce vendredi avec le son global de la carte blanche au label portugais Príncipe. On y sent autant l'influence des tambours angolais que celles de l'electro la plus acide. Ça va remuer dans tous les sens.

Ce week-end, Bruxelles lutte pour ne rien regretter des vacances
©City Parade

On va remuer aussi au Heysel, mais moins intimement. Avec le retour de la City Parade ce samedi 26 août, ce sont 18 chars et plus de 100 DJ qui vont tourner autour des platines... et de l'Atomium. Vu le climat tendu qui pèse sur l'Europe, l'événement du gros son techno est contraint de faire payer l'entrée pour la première fois en sa 17e édition. Mais il ne vous en coûtera «que» 6€. La soirée de clôture, avec entre autres les vétérans japonais Ken Ishii et français Jack de Marseille, aura lieu au Fuse.

Ce week-end, Bruxelles lutte pour ne rien regretter des vacances
©Fiesta Latina

Dernière option musicale du week-end: la Fiesta Latinaau Bois de La Cambre. Robes volantes, masques de mort mexicains et plumages brésiliens y réchaufferont les cœurs et les corps. Samba, zumba, salsa ou reggaeton sont au programme, ainsi qu'une soirée Stricly Niceless avec DJ Kwak, Funky Bompa et DJ Reedoo. Au rang des à-côtés, vous mangerez chili con carne, fajitas, chorizos et tapas, boirez du rhum et assisterez même à un tournoi de lucha libre (8€/jour, combi ticket 15€).