"Nebel im august" et "Brimstone", des fictions qui dérangent au Ramdam festival

Le film "Nebel im august" ("Brouillard en août") du réalisateur allemand Kai Wessel a remporté mardi soir le prix de la meilleure fiction de Ramdam, le festival du film qui dérange. "Brimstone" du Néerlandais Martin Koolhoven a quant à lui été désigné fiction la plus dérangeante de cette sixième édition, qui a accueilli plus de 23.000 visiteurs, soit une hausse de fréquentation de 23,5% par rapport à 2016.

"Nebel im august" relate l'histoire vraie d'Ernst Lossa, garçon de 10 ans, mature et débrouillard, qui est placé dans un hôme-hôpital malgré sa santé éclatante. Assez vite, il découvre la mission secrète du médecin-chef et de ses infirmiers, guidés par l'idéal nazi de l'arien pur et parfait.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...