L’exploitation à long terme de Tihange 1 gérée correctement par Electrabel

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) considère que l’exploitation à long terme de Tihange 1, actuellement à l’arrêt après qu’un bâtiment de la partie non-nucléaire de la centrale eut été endommagé durant des travaux, est gérée correctement par Engie Electrabel, lit-on sur le site internet de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN). Début décembre, une équipe d’experts a en effet évalué les actions entreprises par l’exploitant des lieux pour répondre aux recommandations et suggestions formulées lors d’une mission de suivi en matière de sûreté nucléaire effectuée il y a un an.

L’exploitation à long terme de Tihange 1 gérée correctement par Electrabel

Des audits internationaux ont régulièrement lieu afin d’évaluer de façon indépendante si un exploitant répond aux standards les plus hauts en matière de sûreté nucléaire, explique l’AFCN. Une mission de suivi a ainsi eu lieu du 6 au 9 décembre 2016 à Tihange 1, avec pour horizon les dix prochaines années.