«On ne le devine pas mais ces animaux sont très légers»

L’expo WoW fige les animaux en pleine action, comme des arrêts sur image de documentaires animaliers. De la taxidermie poussée au rang d’art. Le commissaire de l’expo nous dévoile les secrets de ces scènes palpitantes. Et les dessous des trafics d’animaux dans le monde.

Julien Rensonnet

Gérard Cobut (photo ci-dessous), vous êtes commissaire de l’expo Wonders of Wildlife. On est loin ici de l’image éculée d’une taxidermie qui sent le formol.