«Pour le journalisme, il y aura un avant et un après Charlie Hebdo»

Les journalistes de toute l’Europe se sont réunis à Bruxelles pour rendre hommage à leurs confrères de Charlie Hebdo La Fédé des Journalistes Européens ne craint pas pour son métier mais alerte déjà ses confrères sur ceux qui voudront récupérer la haine pour diviser.

Julien Rensonnet

«Nous avons tous été très choqués. En effet, ces attentats vont au-delà de la liberté de la presse. Car notre métier est au cœur du combat démocratique».

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.