STIB: pas d’augmentation pour les abonnements et titres de transport «ordinaires»

Bonne nouvelle pour les navetteurs bruxellois, les abonnements et les titres de transport»ordinaire» n’augmenteront pas.

STIB: pas d’augmentation pour les abonnements et titres de transport «ordinaires»

Le gouvernement bruxellois a donné jeudi son feu vert à la nouvelle grille des tarifs qui entrera en vigueur à la STIB en février prochain. Les abonnements et les titres de voyage ordinaires n’augmenteront pas. Les tarifs des formules touristiques seront quant à eux revus à la hausse.

Initialement, le conseil d’administration de la STIB avait proposé d’augmenter le tarif des abonnements annuels mais la mesure passait mal du côté socialiste.

Le prix de l’abonnement annuel restera donc fixé à 499 euros (515 euros pour l’abonnement «+») .

L’abonnement scolaire reste donc gratuit pour les enfants de moins de douze ans et le public socialement plus fragile.

Pour les enfants âgés de 12 ans et plus, ainsi que les étudiants, l’abonnement scolaire du premier enfant coûtera toujours 120 euros, celui du deuxième 50 euros (gratuit à partir du troisième enfant).

Le prix de l’abonnement des pensionnés est toujours fixé à 60 euros.

Les tarifs Jump et les cartes de 10 voyages valables sur les réseaux STIB, TEC et De Lijn restent fixés respectivement à 2,10 euros et 14 euros. Les titres d’un et de dix voyages valables sur le seul réseau de la STIB disparaîtront le 20 avril prochain.

Changement pour les billets ves l’aéroport

Les changements concernent les billets STIB pour l’aéroport (4,5 euros au lieu de 4 pour un voyage; 32 euros au lieu de 28 pour 10 voyages). Les travailleurs de la zone de l’aéroport pourront bénéficier d’un abonnement mensuel pour 60 euros.

Les formules touristiques pour un, deux ou trois jours coûteront de 0,5 à 1 euro plus cher mais elles seront aussi valable pour effectuer la liaison entre Bruxelles et l’aéroport.

A l’issue de la réunion, le ministre bruxellois du Transport Pascal Smet s’est dit satisfait de constater que les investissements dans les transports en commun bruxellois seront renforcés sans augmentation significative des tarifs.

Selon lui, le gouvernement se penchera, au premier semestre prochain, sur l’évolution des tarifs au cours des quatre prochaines années.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.