Une association porte plainte contre les taxis collaboratifs Uber et Djump

L’ATB, l’Association des taxis bruxellois, a déposé plainte, mardi, contre les sociétés de covoiturage urbain Uber et Djump pour concurrence déloyale.

Une association porte plainte contre les taxis collaboratifs Uber et Djump

L’association réclame une astreinte journalière de 24.600 euros.

Selon M. Tsatsakis, Taxis United et l’Union Professionnelle des exploitants de taxis et taxis-camionnettes (l’UPETTC) pourraient se joindre à la plainte.

Pour rappel, le service américain de transport «UberPop» a débarqué fin février à Bruxelles, suscitant la colère des associations de taxis qui pointent notamment une concurrence déloyale. U ber permet aux particuliers de s'inscrire, via une application mobile, pour jouer au taxi et se mettre à disposition des citoyens bruxellois à moindre coût.

Le système est comparable à celui mis en place par Djump, une start-up belge qui propose des covoiturages depuis l’année passée.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.