Le dossier des Belges d’Al-Shabab remis sine die

Ce vendredi, la chambre du conseil de Bruxelles a remis sine die sa décision concernant dix-neuf Belges inculpés de participation à des activités terroristes, notamment parce que les deux principaux inculpés, détenus au Kenya, n’ont pas encore été entendus par les enquêteurs belges. Il s’agit de Mohamed B. et de Rachid B., soupçonnés d’avoir commis des attentats en Somalie aux côtés des milices d’Al-Shabab.

La chambre du conseil devait rendre, vendredi, sa décision du renvoi ou non en correctionnelle concernant plusieurs Belges soupçonnés, certains d’avoir rejoint les milices d’Al-Shabab en Somalie, d’autres d’avoir rejoint le djihad armé en Syrie.