Ibrahim Maalouf : le souffle d’Orient et d’ailleurs

La tournée de l’album «Diagnostic» se termine à peine que le trompettiste franco-libanais revient chez nous avec «Wind», une musique de film dont Miles Davis est la source d’inspiration.

Jean-Pierre Goffin

Exilé en France avec sa famille lors de la période troublée vécue par le Liban, Ibrahim Maalouf est issu d'une famille d'artistes: un grand-père poète, un père musicien, un oncle (Amin Maalouf) écrivain de renom, tout menait Ibrahim vers une carrière artistique et une liberté d'expression défendue par ses proches depuis toujours. Avec son nouvel opus Wind, il réalise un double rêve: celui d'écrire une musique de film et de rendre hommage à un des plus grands musiciens de jazz, Miles Davis, à sa manière, c'est-à-dire avec sa trompette quart de ton: