La frégate Louise Marie, victime de "problèmes techniques", retarde son départ en Somalie

La frégate "Louise Marie" de la Marine, victime d'"ennuis techniques", ne pourra appareiller lundi prochain comme prévu pour participer à l'opération européenne Atalanta de lutte contre la piraterie somalienne, a-t-on appris mercredi de sources militaires concordantes.

Le bâtiment se trouve toujours à quai à Den Helder (nord-ouest des Pays-Bas), le grand port de la marine néérlandaise, où il subit des réparations. Son départ est désormais fixé à "fin octobre/début novembre", au lieu du 17 septembre, selon plusieurs sources.