Les ondes GSM nocives pour les fourmis. Et pour l'homme?

Une étude réalisée par une équipe de recherche de l’Université Libre de Bruxelles met en évidence les effets nocifs des ondes GSM sur les fourmis et les protozoaires, des organismes unicellulaires couramment utilisés lors de travaux scientifiques.

Les ondes GSM nocives pour les fourmis. Et pour l'homme?
urn:newsml:dpa.com:20090101:120412-99-02282 ©Reporters / DPA

Les ondes GSM affectent la membrane cellulaire des protozoaires et dégradent la mémoire et la réponse aux phéromones des fourmis, révèle l’étude de l’équipe de recherche de l’ULB.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...