Trop polluante, la piste de ski au Mont des Arts? «Bruxelles n'est pas Disneyland»

L'ARAU et les riverains dénoncent la piste du ski du Mont des Arts. Ils accusent un projet qu'ils qualifient de "publicitaire" d'être trop énergivore, trop bruyant et trop pollueur.

Julien Rensonnet
Trop polluante, la piste de ski au Mont des Arts? «Bruxelles n'est pas Disneyland»
ski city ©Ski City

"L'ARAU intime à la Ville de Bruxelles d'éteindre la lumière, les réchauds au gaz, les enceintes qui assourdissent les riverains, les remontées mécaniques et les canons à neige et de limiter la production inutile de déchets. Bruxelles n'est pas Disneyland".

L'Atelier de Recherche et d'Action Urbaine est remonté contre City Ski.Selon l'ARAU, le projet de descente enneigée de 150m de long est nuisible pour la tranquilité du voisinage. Même avec une animation sonore qui, prévient l'organisation, cessera dès 22h.Car les riverains, depuis la Place des Palais et la Place Royale, subissent "près de 30 nuits bruyantes" par an.

Mais le bruit et la tranquilité du sommeil des Bruxellois ne sont pas les seules préoccupations de l'ARAU.L'Atelier estime aussi l'événement trop "publicitaire" car vendu à un gros tour opérateur spécialiste du sport d'hiver.Surtout, l'ARAUjuge inacceptable le prix énergétique et de propreté publique de la piste de ski.

Une neige pas assez blanche?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...