Préserver les graffitis des caves de la Gestapo Avenue Louise

"Je n'abandonnerai jamais", "Priez", "Bien le bonjour à Robert"... La Fondation Auschwitz veut conserver les graffitis des caves de l’Avenue Louise. Des immeubles y abritaient jadis la Gestapo. Un colloque a mis en lumière ces lieux de mémoire aux 347 et 453 de la grande artère bruxelloise. Mais convaincre les habitants n’est pas facile.

Julien Rensonnet
Préserver les graffitis des caves de la Gestapo Avenue Louise
caves_gestapo_avenue_louise ©©Daniel Weyssow / Mémoire d'Auschwitz asbl

«A ma chère femme... avant de mourir ...
à toi et à mes trois enfants... dernières pensées...»