ELECTIONS10: Bart De Wever n'est pas candidat 1er ministre

(Belga) Le président de la NV-A, pointé en tête de certains sondages pour devenir le premier homme politique du pays, samedi dans la presse francophone, qu'il n'est "absolument pas intéressé" par la fonction de Premier ministre, "même si la NV-A fait un score formidable". "Je suis intéressé par la création de structures nouvelles, pas par le poste de Premier", a-t-il ajouté.

BELGA

S'il se dit prêt à participer aux négociations, Bart De Wever ne s'exprime pas quant à un éventuel rôle de formateur. "Je ne vais pas négocier dans la presse, c'est une erreur de stratégie et un hobby des Flamands", a-t-il remarqué, soulignant qu'il ne souhaite pas se présenter devant l'électeur "avec une stratégie stérile, en refusant de négocier et de bouger". "Nous savons faire des concessions et nous sommes constructifs". Le président de la NV-A n'est pas opposé à un Premier ministre francophone "à condition qu'on accepte une réforme copernicienne". Evoquant Elio Di Rupo comme Premier, il stipule qu'il est "trop intelligent pour cela". "Il est déjà Premier ministre depuis 10 ans... On a plus de pouvoir quand on est président du parti socialiste que si on est au +16+ en train de discuter pour faire avancer cette conférence diplomatique perpétuelle qu'est devenue la Belgique". Bart De Wever dénonce l'attitude du cdH. "Joëlle Milquet propose +L'Union fait la force+. Elle est folle ou quoi? Une femme qui dit +non+ pendant 3 ans de mariage et puis qui vient dire que le mariage c'est le secret du bonheur...". (NEV)

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...