La gauche radicale se rassemble en un "Front des Gauches"

(Belga) Six organisations de la gauche radicale viennent de lancer, en vue des prochaines élections fédérales du 13 juin, un "Front des Gauches", lequel se présentera à la fois à la Chambre et au Sénat, annonce jeudi un communiqué de la formation politique.

BELGA

Se présentant comme une "alternative unitaire à gauche d'Ecolo et du PS", cette liste rassemble différents militants syndicaux ou associatifs ainsi que six organisations de gauche radicale, à savoir le Parti Communiste (PC), le Parti Socialiste de Lutte (PSL-LSP), la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), le Parti Humaniste (PH), le Comité pour une Autre Politique (CAP) et Vélorution. "Le Front des Gauches symbolise, notamment à travers sa liste bilingue à Bruxelles-Hal-Vilvorde, le refus des surenchères nationalistes ou communautaires", proclame la formation dans son communiqué. "Alors que les partis traditionnels cherchent à diviser les travailleurs et travailleuses du nord et du sud du pays, les six organisations de la gauche radicale ont décidé de s'unir pour présenter ensemble une autre voix à gauche. Une alternative qui refuse que les crises - financière, sociale, écologique - soient payées par les victimes et non par les véritables responsables capitalistes : patrons, gouvernements et financiers", ajoute-t-elle. Le "Front des Gauches" indique avoir rassemblé en 48 heures les parrainages d'électeurs nécessaires pour présenter des listes à la Chambre. Il dit également avoir bénéficié - la veille du dépôt des listes - des signatures nécessaires d'élus pour pouvoir se présenter partout, au Sénat et à la Chambre. (MUA)

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.