Après plus d’un siècle de présence, Leonidas quitte la région-capitale: «nous avons été heureux à Bruxelles», assure son PDG Philippe De Selliers

Présent dans la capitale depuis plus d’un siècle, le chocolatier file en Brabant wallon. Il promet de ne pas laisser son site de la rue Graindor à l’abandon. 

Mathieu Ladevèze
 Le site Leonidas de la rue Graindor ne produira plus de pralines. Les travailleurs bruxellois seront conservés à Nivelles. Quant aux briques, les promoteurs se sont déjà informés quant à leur disponibilité.
Le site Leonidas de la rue Graindor ne produira plus de pralines. Les travailleurs bruxellois seront conservés à Nivelles. Quant aux briques, les promoteurs se sont déjà informés quant à leur disponibilité. ©Google Street View

Implantée à Bruxelles depuis plus d’un siècle et à Anderlecht depuis une quarantaine d’années, l’entreprise chocolatière Leonidas a confirmé son départ de la région-capitale ce 4 octobre 2022, par communiqué. Elle va regrouper ses activités, pour l’instant réparties sur deux sites bruxellois, dans le zoning de Nivelle-Nord.