« On parlera du Standard avec R. Vanden Stock »

Président de la Ligue pro - il vient d'être réélu... un peu malgré lui, faute de candidat - Ivan De Witte s'était proposé comme « G.O. » d'une rencontre entre les patrons mauve et rouche, au lendemain de l'Anderlecht-Standard de triste mémoire. Mais les Liégeois ont préféré que l'opération « enterrement de la hache de guerre » se passe sans chaperon. À l'entendre, Ivan de Witte ne s'en est pas formalisé : « Je comprends très bien que Roger Vanden Stock et Lucien D'Onofrio veuillent se rencontrer seuls. Si ça n'allait pas, alors, ce serait peut-être mieux qu'un tiers propose une solution. La priorité, c'est qu'ils se voient et qu'ils résolvent la situation. D'une façon ou d'une autre, je suis persuadé que ça va se faire. Je n'ai pas eu le président d'Anderlecht au téléphone depuis ce match (NDLR : les deux hommes s'apprécient beaucoup), mais je suis persuadé qu'on en discutera dimanche, pour voir où ils en sont et ce qui peut être fait.

»St.L.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...