Gardien de la paix à Anderlecht, “pour certains, c’est un emploi fictif : absentéisme, stupéfiants, racisme et favoritisme”

Nous avons recueilli des témoignages accablants sur l’état du service des gardiens de la paix anderlechtois. L’échevinat nous assure que toute la lumière sera faite sur ces accusations.

Maël Duchemin
Prétexte
Prétexte ©© JC Guillaume

L’affaire démarre par un mail anonyme, envoyé au collège et à l’opposition anderlechtoise. Ce texte dénonce les agissements d’une partie de la hiérarchie du service des gardiens de la paix de la commune. Que se passe-t-il chez les vestes violettes ?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...