Le secteur hôtelier bruxellois a connu une hausse de fréquentation touristique en 2022

Sur l'ensemble de l'année, la BHA a enregistré un taux d'occupation moyen de 58,7%, encore loin de celui affiché en 2019, à savoir 74,6%.

Belga
Bruxelles - Rue Joseph Plateau: L'hotel Ibis fermé plusieurs heures durant suite à une fausse alerte à la bombe. Un homme âgé de 31 ans a été privé de sa liberté et emmené pour audition. A Bruxelles le 31 aout 2022 (JC Guillaume)
Bruxelles - Rue Joseph Plateau: L'hotel Ibis fermé plusieurs heures durant suite à une fausse alerte à la bombe. Un homme âgé de 31 ans a été privé de sa liberté et emmené pour audition. A Bruxelles le 31 aout 2022 (JC Guillaume) ©JC Guillaume

La Brussels Hotels Association (BHA), l'instance représentative du secteur hôtelier bruxellois, a constaté l'an dernier le retour des touristes dans la capitale, a indiqué lundi l'office du tourisme visit.brussels par voie de communiqué. S'ils sont en progression, les taux de fréquentation ne sont toutefois pas encore revenus au niveau de 2019, dernière année avant la pandémie. Avec un taux d'occupation de 63,2 % en décembre, les hôtels bruxellois ont terminé 2022 sur une note positive. Sur l'ensemble de l'année, la BHA a enregistré un taux d'occupation moyen de 58,7%, encore loin de celui affiché en 2019, à savoir 74,6%.

Même si les premiers mois sont traditionnellement plus calmes, le secteur hôtelier estime que la crise sanitaire a malgré tout joué un rôle lors du premier semestre, ce qui explique, selon lui, le démarrage difficile en 2022. Cependant, les chiffres se sont améliorés au cours du second semestre.

"C'est un sérieux coup de pouce pour le monde hôtelier de la capitale après deux années particulièrement difficiles", a fait savoir visit.brussels.

L'office du tourisme révèle que les chiffres ont particulièrement été bons les week-ends. De nombreux touristes des pays voisins, la France en tête, ont effectué des réservations. Les chiffres de fréquentation ont été moindres en semaine, car les professionnels du secteur hôtelier attendent toujours le retour du tourisme d'affaires. Pour la première fois, les visiteurs venus pour leur loisir sont majoritaires en semaine.

Les premières perspectives pour 2023 sont également prometteuses, puisque les réservations des vols en avion pour les prochains mois montrent que beaucoup d'Italiens et d'Espagnols vont affluer dans la capitale. À l'inverse, hors du territoire européen, les réservations sont plus limitées, signale visite.brussels.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...