Ces millions d’euros qui échappent aux communes bruxelloises : comment les opérateurs télécoms esquivent les taxes de la capitale

Certaines communes espèrent depuis plus de 10 ans le versement de la taxe antenne et pylône GSM. Les bourgmestres pourraient bientôt harmoniser leurs taxes.

Maël Duchemin
Proximus tower | Tour Proximus 20/05/2020

Avant la fin 2022, les communes bruxelloises devaient, comme chaque année, adopter leurs taxes pour l’année à venir. Et il y en a une qui fait grincer les dents des receveurs communaux : la taxe sur les pylônes et antennes GSM.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...