”Des traducteurs” pour les parents d’élèves à Molenbeek, selon Conner Rousseau ? Une réalité plus complexe

Dans une interview livrée à Humo, le président de Vooruit affirme que des traducteurs bénévoles sont engagés pour les contacts avec les parents d’élèves molenbeekois. C’est vrai… pour les jeunes Ukrainiens et Syriens.

Sylvain Anciaux
Nieuwpoort, Belgium - April 06 : Conner Rouseau president of the Belgian Socialist Party Vooruit pictured on April 6, 2021 in Nieuwpoort, Belgium, 6/04/2021 ( Photo by Jan De Meuleneir / Photonews
Nieuwpoort, Belgium - April 06 : Conner Rouseau president of the Belgian Socialist Party Vooruit pictured on April 6, 2021 in Nieuwpoort, Belgium, 6/04/2021 ( Photo by Jan De Meuleneir / Photonews ©JDM

Il en raffole, le président des socialistes flamands, de ces petites phrases qui font le buzz. “Ha ! C’était votre meilleure circulation de l’année, non ? Lance Conner Rousseau à nos confrères du magazine Humo qui le questionnent sur sa déclaration polémique, où il disait ne pas se sentir en Belgique à Molenbeek. On me demande encore ça chaque semaine. Cela reste ma meilleure interview. J’ai exprimé un sentiment que beaucoup de Flamands partagent et j’ai proposé une solution : faire en sorte que tout le monde parle notre langue et ait plus de possibilités dans l’enseignement.”

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...