Ce week-end à Bruxelles, Petit Poilu, petits théâtres et grosses cylindrées

Petit Poilu et Renée: deux héros dessinés qui plairont à vos kets, leur donnent rendez-vous au centre de Bruxelles ce week-end. Le Chat Botté aussi en est, qui ronronne porte de Hal. Au Heysel, ce sont les moteurs Ferrari qui ronronnent. Et puis c’est le moment pour se tatouer Bruxelles dans la peau…

Julien Rensonnet

Et aussi…

+ TOUJOURS EN COURS | Expo ludique et familiale au MIMA: des milliers de Rubik’s Cube assemblés par l’artiste Invader pour (re)composer des tableaux célèbres et des figures de la culture pop (jusqu’au 8/01/2023). Très chouette jeu de piste savant avec " Luminopolis " au Museum des Sciences Naturelles : courrez-vous plus vite que la lumière ? (jusqu’au 13/08/2023) Autre expo familiale: humez le confort princier des trains royaux au Train World (jusqu’au 22/01/2023). Envolez-vous dans un Hangar transformé en volière pour la superbe expo photo " Des Oiseaux " à Ixelles (jusqu’au 17/12).

+ MAIS ENCORE | En manque d’idée ? N’hésitez pas à surfer dans notre page " agenda " bruxelloise : certaines sorties n’y ont pas de date de péremption

Petit et déjà poilu

Ce week-end à Bruxelles, Petit Poilu, petits théâtres et grosses cylindrées
©Pierre Bailly – Céline Fraipont – CBBD

Petit Poilu, il a un peu la vie "métro-boulot-dodo" de rêve. Le matin, il se lève, passe aux toilettes, déjeune, puis part pour le taf. Sauf que le taf, pour lui, c’est de découvrir un monde nouveau à chaque fois qu’il claque la porte après le bisou maternel. Il traverse des forêts, franchit des sommets enneigés, se gave de bonbons, bêche, s’envole, grimpe, chute… Et finit toujours par revenir chez lui. De quoi rassurer les mômes, qui peuvent le suivre dès 3 ans. Jusqu’au CBBD qui ouvre ses murs au héros muet de Pierre Bailly et Céline Fraipont, à la tronche noire rehaussée d’un nez rouge. Dans cette expo, vos enfants imiteront Petit Poilu en rampant, courant, sautant, pendant que vous en apprendrez plus sur le processus créatif des auteurs. Sans oublier quelques vidéos puisque la petite face de mouche se décline en dessin animé. Incongruité: pas un seul phylactère ne blanchit le haut des cases de Petit Poilu. Un comble pour un musée de la BD.

+ " Carrément Poilu ", au CBBD jusqu’au 15/08/2023, rue des Sables à 1000 Bruxelles, de 5 à 12€.

Où est Renée ?

Ce week-end à Bruxelles, Petit Poilu, petits théâtres et grosses cylindrées
©Pieter De Poortere

Vous vous souvenez de Charly, ce personnage longiligne au pull rayé rouge et blanc qui parcourt le monde à travers des pages de bouquins où il est rarement tout seul (c’est un euphémisme) ? Si vous vous êtes amusé à le dénicher dans des décors fourmillant de détails, vous serez heureux d’apprendre que Bruxelles a désormais un équivalent (sans texte): il s’agit de Renée, fillette imaginée par le dessinateur Pieter De Poortere. Si l’héroïne s’appelle Renée, c’est évidemment pour rendre hommage à Magritte. Car c’est dans Bruxelles qu’elle gambade, des Marolles au Palais de Justice en passant par les musées des dinos ou de la BD, la Grand-Place ou le Cinquantenaire. Ce cherche-et-trouve hypnotique en plusieurs dizaines de tableaux est exposé au parc de Bruxelles jusqu’au 22 novembre. Une bonne occasion pour s’y promener. Entre trams et immeubles art nouveau, vos enfants devront aussi retrouver Eddy Merckx, Manneken Pis ou encore le fameux fils de l’Homme de Magritte. Ainsi que des centaines d’autres personnages (Toots, Kompany, Mathilde, Quick et Flupke…), objets où bâtiments bruxellois.

+ "Expo Renée", au parc de Bruxelles (parc Royal) jusqu’au 22 novembre, gratuit.

Petits théâtres et Chat Botté

Ce week-end à Bruxelles, Petit Poilu, petits théâtres et grosses cylindrées
©Musée de la Porte de Hal

La Porte de Hal ne sera plus longtemps le musée qu’on connaît: elle sera peut-être en vente prochainement. Profitez-en pour y grimper. Ce week-end s’y tient justement une "Journée des Arts pour les enfants". L’expo actuelle vous plonge dans le monde magique des petits théâtres de papier, jouets en vogue dans les familles du XIXe siècle. Un guide à l’avenant vous y attend, qui n’est nul autre que le Chat Botté. C’est autour de cette expo délicieusement nostalgique que s’articule ce dimanche familial: les enfants fabriqueront des théâtres pop-up, des mobiles, des marionnettes pour les doigts ou même un théâtre tournant. Des enquêtes avec Cendrillon ou Aladin vous feront monter et descendre les nombreuses marches de l’ancienne prison. Mais heureusement, un bar familial, digne héritier du quartier de la garnison de la seconde enceinte de la ville, vous attend au grenier. Où se tient aussi un spectacle de diorama (sur inscription le jour même pour deux représentations en français): de ce petit théâtre de bois s’échappent des créatures fantasmagoriques. N’oubliez pas enfin de parcourir le chemin de ronde: la vue de là-haut sur Saint-Gilles et les Marolles vaut le détour. De quoi vous donner des envies d’investir ?

+ " Journées des Arts pour enfants ", ce dimanche 22 novembre à la Porte de Hal de 10 à 17h, 12€.

Tattoo compris

Ce week-end à Bruxelles, Petit Poilu, petits théâtres et grosses cylindrées
©Brussels Tattoo Convention

C’est sans doute LA tendance esthétique la plus en vogue: le tatouage se décline à tous les âges, sur tous les recoins de la peau. On s’en rendra compte une nouvelle fois à la Brussels Tattoo Convention ce week-end. À Tour & Taxis, des dizaines d’artistes du dermographe débarquent d’Angleterre, Allemagne, Espagne, Slovaquie, Pays-Bas, Italie, Turquie, Grèce, et bien sûr de Belgique. Des concours, en noir, nuances de gris ou couleurs, S ou XL, les départageront, avec obligation de présenter une œuvre réalisée sur place. Comme l’univers du tatouage ne se limite pas à se graver la peau, des shows rythmeront les trois jours: voitures et motos customisées, concerts, skateboard, graffiti, pyrotechnie, bondage japonais, et même des concours de bras de fer !

+ " Brussels Tattoo Convention  ", du 18 au 20 novembre 2022 à Tour & Taxis, de 12 à 20€.

5 Ferrari, mais pas pour le prix d’une

Ce week-end à Bruxelles, Petit Poilu, petits théâtres et grosses cylindrées
©Interclassics

Le "big 5" de Ferrari, ce sont les 5 modèles mythiques de la marque de Maranello: 288 GTO, F40, F50, Enzo et LaFerrari. Ce quintet carrément magique d’une valeur de plus de 10 millions d’euros s’expose ce week-end au 7e salon Interclassics pour les 75 ans du cheval cabré. Le rendez-vous des collectionneurs fait aussi un clin d’œil à l’écurie Francorchamps, équipe belge qui fit courir des bolides italiens habillés de leur robe jaune poussin devenue iconique. Autre anniversaire célébré au Heysel: les 50 ans de BMW Motorsport et ses célèbres bandes bleu et rouge sur carrosserie blanche. Les amateurs de mécaniques trouveront de toute façon prétexte à remplir leur smartphone: une galerie d’art, des modèles réduits, des "art cars" et de nombreux clubs automobiles sont annoncés, tous férus de modèles mythiques et pressés de les faire vrombir à vos oreilles.

+ " Interclassics Classic Car Show Brussels 2022 ", à Brussels Expo jusqu’au 20 novembre 2022, de 16 à 20€, gratuit en dessous de 12 ans.