"Sur Good Move, le politique a manqué de courage et capitulé trop vite"

Pour Kristiaan Borret, "bouwmeester" de Bruxelles, Good Move est "un bon plan".

Adrien De Marneffe
Kristiaan Borret, nouveau bouwmeester - maître architecte de la Région de Bruxelles Capitale
©Bauweraerts Didier

Il n’a pas participé à la conception du plan Good Move, le très décrié plan bruxellois de Mobilité. C’est peut-être ce qui permet à Kristiaan Borret, bouwmeester de la Région Bruxelles-Capitale, d’analyser le projet qui divise les Bruxellois en gardant la tête froide. S’il n’est pas expert en mobilité, son poste lui offre une vision transversale d’un projet qui, au-delà de l’aspect mobilité, vise l’apaisement des quartiers et à améliorer l’espace de vie des Bruxellois. Un objectif loin d’être atteint dans certains quartiers, où l’opposition arrive à des niveaux de résistance quasi-insurrectionnelle.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.