Schaerbeek: 2 faux livreurs UPS cambriolent une femme sous la menace d’une arme (vidéo)

Le parquet de Bruxelles a confirmé jeudi après-midi les faits.

Belga
Schaerbeek: 2 faux livreurs UPS cambriolent une femme sous la menace d’une arme (vidéo)
©RTL Info

Une fois la porte refermée derrière eux, les suspects se sont fait remettre un coffre, puis ont enfermé la victime dans une pièce et ont pris la fuite, selon les précisions du parquet de Bruxelles.

Plusieurs devoirs d’enquête ont été ordonnés, dont la descente sur les lieux du laboratoire de la police fédérale ainsi que la saisie et l’analyse des images de vidéo-surveillance disponibles. "L’enquête est en cours afin de déterminer les circonstances exactes de ces faits et d’en identifier les auteurs", a précisé le porte-parole du parquet de Bruxelles Martin François.

Sans se prononcer sur les faits, la police de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse-ten-Noode) a rappelé jeudi matin des conseils de prévention. "Cette technique est utilisée par de faux livreurs mais également de faux employés de télécom ou de sociétés de gaz et d’électricité, de faux facteurs, de faux employés de banque ou même encore de faux policiers", a expliqué la porte-parole de la police locale Audrey Dereymaecker. "L’utilisation d’un faux uniforme a pour objectif de rassurer la victime afin qu’elle ne se méfie pas. Les victimes sont souvent des personnes vivant seules et plus âgées. Dans ce cadre-là, nous recommandons de toujours demander la carte d’identification du livreur, policier, facteur ou employé qui se présente chez vous. De plus, ne laissez jamais un particulier entrer chez vous, sauf si vous avez rendez-vous ou que vous avez été averti de l’arrivée du colis par la société de livraison. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à contacter la société de la personne qui se présente à votre porte avant d’ouvrir".

Elle ajoute qu’il ne faut pas payer de frais de port ou de douane à un terminal bancaire qui pourrait être présenté.