Kilos de drogue, monceaux de cash, armes de poing et munitions saisis à Anderlecht, Mons et La Louvière

La zone de police Bruxelles-Midi a saisi drogue, armes et argent cash dans des perquisitions à Mons et à La Louvière. L’aboutissement d’une enquête de plusieurs mois.

Belga
 (Illustration)
(Illustration) ©Vadym – stock.adobe.com

La zone de police Bruxelles-Midi a effectué, le 24 mai, des perquisitions à Mons et à La Louvière, dans le cadre d’une enquête sur un trafic de drogue, qu’elle mène depuis plusieurs mois, a-t-elle communiqué jeudi. Les perquisitions, menées avec l’aide d’autres services de police, ont abouti à l’arrestation de deux personnes et à la découverte d’une somme de 8.000 euros, d’une quantité de 400 grammes de cannabis, d’une autre de 15 grammes de cocaïne, mais aussi de sept armes de poing et de 1.400 munitions dont un chargeur avec des munitions d’armes de guerre.

Une première saisie d’un colis de 10 kilos de stupéfiants avait eu lieu, dans le cadre de cette instruction judiciaire, le 24 avril dernier, à l’aéroport de Zaventem. Deux suspects avaient alors déjà été interpellés et placés sous mandat d’arrêt.

Le lendemain, une observation policière a été effectuée à Anderlecht par la section "stupéfiants" de la zone de police Bruxelles-Midi. L’opération a permis la saisie ensuite d’une quantité de 15 kilos de cannabis, d’une somme de 26.000 dollars, d’une autre de 12.000 euros, de trois montres de luxe d’une valeur de 60.000 euros et de nombreux autres objets de luxe.

Une seconde enquête, qui a permis la saisie de 40 kilos supplémentaires de cannabis, a montré que les auteurs du trafic étaient actifs dans l’import-export de stupéfiants depuis juin 2021.