Action de Gaia au boulevard de l’Empereur pour dénoncer la position du PS et du PTB

« Abattre un animal sans l’étourdir est un des pires supplices que l’on puisse lui faire subir » a commenté le président de Gaia, Michel Vandenbosch.

Belga

L’association de défense des animaux Gaia a mené mercredi en fin de matinée une action devant le siège du PS auquel elle reproche de s’être déjà prononcé contre la proposition parlementaire bruxelloise visant à interdire l’abattage sans étourdissement. Des pancartes exhibées par la vingtaine de militants de l’association visaient également le PTB.

Pour Gaia, le PS n’a pas attendu la fin des auditions en cours au parlement bruxellois pour annoncer qu’il votera contre la proposition d’ordonnance de Jonathan de Patoul (DéFI), et Carla Dejonghe (Open Vld), soutenue par Groen.

Le président de Gaia, Michel Vandenbosch, sera entendu mercredi prochain. Il y défendra un point de vue fondé selon lui sur celui des vétérinaires pour lesquels les souffrances animales sont moindres si les animaux sont étourdis avant l’abattage.

« Abattre un animal sans l’étourdir est un des pires supplices que l’on puisse lui faire subir. Plusieurs minutes s’écoulent avant que l’animal perde conscience », a-t-il commenté.