Changements au niveau des bus bruxellois dès ce lundi 7 mars: voici les nouveautés

La nouvelle ligne 73 entrera en vigueur et traversera Anderlecht après les congés de Carnaval. Dans le Sud de la capitale toujours, la ligne 75 va incorporer la ligne 98 à son trajet.

Ro.Ma.
Changements au niveau des bus bruxellois dès ce lundi 7 mars: voici les nouveautés

Dès ce 7 mars, un nouveau numéro de bus fera son apparition dans la capitale, à Anderlecht en particulier. La ligne 73 (numéro qui n’a jusqu’à présent pas encore été attribué) reliera la Gare du Midi au complexe Ceria, via le boulevard industriel.

Le bus s’arrêtera aux arrêts Céria, Boulevard Industriel, Labeur, Digue du Canal, Hermes, Petite Île, Deux Gares, Vétérinaires, Place Victor Horta, Eloy et Gare du Midi. D’une certaine manière, cette ligne constitue un "doublon" de la ligne 78, déjà en vigueur entre Humanité et la Gare du Midi. Différence toutefois: la nouvelle ligne traversera donc le canal pour rejoindre la station de métro et le parking de Ceria.

Le 73 circulera du lundi au dimanche, toute la journée. En contrepartie, la ligne 78, qui selon la Stib "ne dessert que des sites industriels entre les arrêts Bollinckx et Humanité", ne circulera plus le week-end, ni les jours de la semaine après 20h.

Le 98 disparaît, son trajet repris par le 75

Les usagers des bus du Sud de Bruxelles devront également s’y habituer: les lignes 75 et 98 vont fusionner dès ce 7 mars. En réalité, cette fusion s’avère être plutôt une assimilation: le numéro 98 disparaît, "mangé" en quelque sorte par la ligne 75, qui relira donc sans interruption l’arrêt Bon Air dans le Nord d’Anderlecht à l’arrêt Héros au Parc de Wolvendael. La ligne passe par le Westland Shopping, la place Bizet, la station Céria ainsi que Drogenbos Shopping. Entre ces deux derniers arrêts, la ligne 75 emprunte le ring et n’effectue donc aucun arrêt.

Et ce n'est pas tout. Le terminus du bus 66 à la Gare Centrale devient définitif, et la ligne n’ira donc plus jusqu’à De Brouckère. De même, dans l’optique affichée par la Stib de féminiser ses références, plusieurs arrêts changent de nom: Renier devient Fernande Volral (résistante belge lors de la Seconde Guerre mondiale), Loyauté portera désormais le nom Amélie Gomand (comme la rue avoisinante), Livingstone devient Marie-Louise (à l'instar du square éponyme, rendant hommage à l’impératrice Marie-Louise d’Autriche, épouse de Napoléon 1er) et Dieudonné Lefèvre devient Andrée De Jongh (résistante schaerbeekoise).