Disparition de la Belge Natacha de Crombrugghe au Pérou: ses parents lancent un appel à l’aide

Cela fait désormais un mois que notre compatriote Natacha de Crombrugghe (28 ans) est portée disparue au Pérou. Ses parents, présents sur place, s’expriment pour la première fois.

Disparition de la Belge Natacha de Crombrugghe au Pérou: ses parents lancent un appel à l’aide
Eric de Crombrugghe et Sabine Verhest, parents de Natacha, sont au Pérou pour tenter de retrouver leur fille. ©AFP

Alors que des enquêteurs belges ont récemment pris la route vers le Pérou, les parents de Natacha de Crombrugghe sont également dans ce pays d'Amérique du Sud pour tenter de retrouver leur fille qui est portée disparue depuis le 24 janvier. Pour rappel, la jeune femme effectuait un trek et avait laissé un sac à dos dans sa chambre d'hôtel à Cabanaconde, avant de partir tôt pour le canyon de Colca.

Eric et Sabine de Crombrugghe (de Linkebeek) sont au Pérou depuis deux semaines en compagnie d’un de leurs fils. Très discrets jusqu’ici, ils se sont exprimés par communiqué dont Sudinfo se fait écho. "Tout d’abord, nous voudrions dire un immense merci aux nombreuses personnes qui se mobilisent et travaillent sans compter pour retrouver Natacha", écrivent-ils à destination des guides, policiers, bénévoles intervenus depuis le début de cette affaire ainsi que pour "les autorités belges et péruviennes qui unissent leurs efforts et ont permis l’arrivée de trois policiers belges."

Se disant "très émus et touchés par l'incroyable chaîne de solidarité que nous ressentons tant en Belgique qu'au Pérou", ils relancent un appel à l'aide. "Nous lançons un appel à tous ceux qui auraient vu Natacha depuis son arrivée à Cabanaconde le 23 janvier ou qui ont des informations nous permettant de nous aider dans nos recherches. Si vous disposez d'informations, vous pouvez nous contacter directement (eric.decrombrugghe@gmail.com).

Elle avait envie de découvrir le monde

Les parents de Natacha expliquent aussi que leur fille est "une personne indépendante, débrouillarde, travailleuse, hyperorganisée et très sportive. Elle aime la vie, la fête et par-dessus tout ses amis. Elle n’a pas froid aux yeux mais est aussi raisonnable", soulignent-ils. "A 28 ans, elle avait envie de découvrir le monde et voulait faire un break pour réfléchir à ce qu’elle veut faire de sa vie et est partie aussi à la recherche d’elle-même. Elle comptait rester 6 mois en Amérique Latine. Après trois semaines intenses, où elle a enchaîné les excursions et treks en groupe, elle comptait aller à la rencontre des habitants et poursuivre son voyage seule et de manière plus authentique. Elle pensait rester quelque part pour apporter son aide à un projet humanitaire. Elle nous a communiqué son enthousiasme pour le Pérou, ses habitants et pour les merveilles qu’elle y a découvert. Elle comptait s’envoler pour Bogota le 4 février."

Et de conclure: "Nous sommes déterminés plus que jamais à retrouver notre fille."