Article abonné offert

Salah Abdeslam: fou d’Allah, mais pas "marteau"

Nous avons eu accès au rapport de l’examen psychiatrique de Salah Abdeslam. Les deux médecins dressent le portrait d’un "humain ordinaire qui s’est lui-même engagé dans une déshumanisation totalitaire".

Emmanuel Huet
Salah Abdeslam: fou d’Allah, mais pas "marteau"
Salah Abdeslam a accepté une rencontre unique avec deux psychiatres. ©AFP

Salah Abdeslam avait refusé, à trois reprises, de se soumettre à une expertise psychiatrique dans la foulée de son arrestation au printemps 2016. Le procès des attentats de Paris aura permis de le faire changer d’avis…