Manifestation anti-mesures Covid: "Une violence totalement inacceptable", dénonce la ministre de l’Intérieur (photos)

la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, a condamné les violences commises lors de la manifestation contre les mesures sanitaires à Bruxelles. Quelque 230 personnes ont été interpellées.

Les violences commises en marge de la manifestation contre les mesures sanitaires, ce dimanche, dans les rues de Bruxelles sont "totalement inacceptables", a affirmé la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), ce lundi dans l’émission De Ochtend.

Quelque 230 personnes ont été interpellées. Leur profil va de l’extrême-gauche à l’extrême-droite et certains venaient de l’étranger. L’analyse des images des caméras de surveillance se poursuit afin d’identifier d’autres individus, a précisé la ministre.

"Ce n'est pas tolérable. C'est notre capitale et nous ne pouvons pas tolérer que de telles dégradations soient commises contre des infrastructures publiques et privées. La Justice entamera des poursuites", a poursuivi Annelies Verlinden. Cette dernière a enfin assuré soutenir l'indignation des syndicats de police qui se sont dits profondément choqués par ces violences.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.