Onze radios indépendantes bruxelloises sur dix-sept s’associent

Le dossier du DAB + pour les radios indépendantes bruxelloises traîne la patte. Elles ont jusqu’au 15 juin prochain pour désigner au Conseil supérieur de l’audiovisuel un opérateur commun chargé du volet technique.

M.U.
Onze radios indépendantes bruxelloises sur dix-sept s’associent
Onze radios bruxelloises ont fondé dab.brussels. ©BELGA

Depuis l’an dernier, le décret impose que 80% des acteurs se mettent d’accord, contre 100% auparavant. Mais malgré cette modification, il n’y a toujours pas de consensus entre assez d’acteurs. Pour l’instant, onze (*) des dix-sept radios indépendantes bruxelloises se sont réunies dans une association nommée dab.brussels qui vise à obtenir une diffusion optimale en région bruxelloise. «Il en manque trois pour arriver à 80% et désigner ensemble un opérateur technique pour le multiplex local bruxellois, note Francis Goffin, président de MaRadio.be SCRL, le consortium réunissant les radios publiques et privées belges francophones pour la promotion de la radio numérique. Ce n’est pas facile, car il faut mettre entre parenthèses certains antagonismes au profit d’une alliance pour le partage d’une fréquence numérique sur laquelle tout le monde est diffusé. En d’autres mots, il faut coopérer sur la technique tout en continuant la compétition sur le contenu.»