PHOTOS & VIDÉOS | Violents orages: rues inondées, coulées de boue et gros dégâts

De violents orages se sont abattus sur la Belgique ce vendredi. Les dégâts sont nombreux dans nos régions.

Augustin PIRARD
LAVENIR
Belga

PROVINCE DE NAMUR: coulées de boue

D’importants écoulements d’eau et de boue à Dinant

Les intempéries de ce vendredi après-midi ont provoqué d’importants écoulements d’eau et de boue rue St-Jacques et rue du Pont d’Amour, notamment, à Dinant, indiquent les pompiers.

«La circulation rue St-Jacques a dû être interrompue et peut partiellement reprendre», commente peut avant 17h le porte-parole de la zone Dinaphi Patrice Liétard. À «Dinant et Yvoir, les écoulements s’estompent doucement. Après, il faudra procéder au nettoyage», termine-t-il. «Il y a eu de l’eau en trop grande quantité pour les avaloirs avec pour conséquence un peu d’eau dans quelques caves», précise le bourgmestre Axel Tixhon.

+ LIRE ICI

En ce moment rue Saint-Jacques et Pont d'Amour, soyez prudents

Posted by Richard Fournaux on Friday, June 4, 2021

PROVINCE DE LIEGE: rues inondées, le circuit de Francorchamps touché

Inondations dans la région de Verviers

De nouvelles inondations ont touché la région de Verviers. Cette fois, ce sont nos Ardennes qui ont subi la météo, dont à Spa, Malmedy ou Francorchamps.

La rue Entre-les-Ponts a même dû être fermée. Quant au magasin Lola Coquelicot, c’est carrément un filet d’eau qui coulait des différents sports incrustés au plafond. Un peu plus loin, les pilotes du circuit de Francorchamps ont vu le célèbre Raidillon se transformer en véritable gué voire même piscine. Les essais des Spa Euro Races ont dû être interrompus, étant impossible pour les voitures de course d’y passer naturellement.

Enfin, à Malmedy, la place Albert 1er a eu la visite d’un grand nombre de grêlons. Comme Astrid Bastin a pu le filmer sur sa page Facebook devant son commerce, un nombre impressionnant de petits grêlons a recouvert partiellement la place. Quant à Bévercé, sur les hauteurs malmédiennes, là aussi les pluies torrentielles qui ont duré quelques dizaines de minutes ont recouvert la route principale d’un tapis d’eau de plusieurs centimètres. De plus, un arbre est tombé également sur cette voirie. Les pompiers sont sur place pour évacuer ce qu’ils peuvent.

+ LIRE ICI

Orages à Huy-Waremme: de gros dégâts à Amay, Tihange et Faimes

Les premiers orages apparus vers 16h, ce vendredi, ont surtout impacté Tihange, Amay, Faimes et Villers-le-Bouillet où les pompiers hutois de la zone Hemeco sont surtout intervenus pour nettoyer des voiries et vider des caves. «Le nord de l’autoroute n’est pas touché. Par contre, les coulées de boue venant des champs sont surtout à déplorer à Fize, dans les rues des Mortes et le Marais, et à Villers dans la rue Marexhe principalement, rapporte le bourgmestre François Wautelet. La garde d’ouvriers procède au nettoyage et vérifie que les avaloirs sont bien dégagés.»

Trois maisons inondées à Tihange

Sur Huy, c’est donc à Tihange que la situation a été la plus compliquée ce vendredi. «Au pied du chemin du Chera mais surtout au fond de la rue Malles Terres où le ruisseau a débordé et où trois maisons en contrebas ont été traversées par les boues, regrette le bourgmestre ff Éric Dosogne, descendu sur les lieux. On avait pris la précaution ce vendredi matin encore de dégager les avaloirs, mais ça vient malheureusement des bois.» Venu en voisin de la rue Petit Bois, Paul Widart se désolait de la situation. «C’est le ras-le-bol. On se sent délaissé. On est au 21e siècle, et on n’a pas d’avaloir pour récupérer les précipitations dans notre rue.»

+ LIRE ICI

 Nombre d’Amaytois ont dû sortir les raclettes pour effacer les traces de l’orage.

PROVINCE DE LUXEMBOURG: maisons sous eau, crèche évacuée

Inondations à Bande: maisons sous eau, route fermée

De très violentes trombes d’eau se sont abattues sur le village de Bande (Nassogne) ce vendredi après-midi. Celles-ci ont causé d’importantes inondations.

Plusieurs rues ont été touchées, la rue au-Delà De l’Eau en tête, où l’eau et la boue se sont invitées dans plusieurs habitations. Cette rue, qui relie les villages de Bande et Grune, a dû être fermée à la circulation.

D’autres habitations ont aussi été inondées en d’autres endroits de Bande, ainsi que la sortie de la nationale 4 dans la direction de Bastogne.

+ LIRE ICI

Une crèche évacuée: «Des plaques sont tombées dans le hall»

Les intempéries qui se sont abattues vendredi après-midi sur la commune de Nassogne ont entraîné l’évacuation d’une crèche dans le village de Bande. L’eau s’est infiltrée dans les plafonds et au niveau du sol. Aucun blessé n’est à déplorer.

Une vingtaine d’enfants ont dû être évacués d’urgence. L’abondance et l’intensité des précipitations ont provoqué des infiltrations d’eau dans les plafonds, occasionnant des chutes de plaques par endroits. «Des plaques sont tombées dans le hall d’entrée notamment. Aucune d’entre elles n’est tombée dans l’espace crèche où sont accueillis les enfants, mais elles ont absorbé l’humidité», explique Claire Mossay, directrice de l’établissement.

La pluie a également provoqué la formation de torrents, l’eau dévalant des prairies pour s’infiltrer par les portes de la crèche et inonder la chaussée en contrebas. Les enfants présents sur place ont pu être évacués sans encombre. «Ils ont tous été préservés de ce qui était en train de se passer», poursuit la directrice. «Tout a été mis en œuvre pour assurer leurs besoins. Les enfants sont tous repartis en ayant mangé.» Le bourgmestre de Nassogne s’est rendu sur place, ainsi que les pompiers. La chaussée a été fermée à la circulation dans l’après-midi et le bâtiment, interdit d’accès.

PROVINCE DU BRABANT WALLON: «la catastrophe» à Nivelles

Inondations à Nivelles: coulées de boue, «c’était la catastrophe»

On les redoutait en soirée mais les orages ont pris un peu d’avance, ce vendredi au-dessus de Nivelles. Aux alentours de 14 h 30, de grosses pluies se sont abattues sur la cité des Aclots, provoquant des coulées de boue à plusieurs endroits, notamment à Baulers où des habitations de la rue Longue Bouteille, de la rue de Chaumont ou encore de la rue de Dinant ont été touchées.

+ LIRE ICI

Caves et routes inondées mobilisent fortement les pompiers

Plus de 150 interventions mobilisent les pompiers du Brabant wallon depuis vendredi en fin d’après-midi, a-t-on appris auprès de la centrale nivelloise de la zone de secours.

Les fortes précipitations ont occasionné de nombreuses inondations de caves et de routes, notamment dans les entités de Braine-l’Alleud, Orp-Jauche et Tubize.

Les secouristes travailleront vraisemblablement durant toute la soirée pour effectuer d’innombrables missions sur le terrain.

BRUXELLES: les tunnels fermés, les rues inondées

Les tunnels bruxellois fermés ont rouvert

Les tunnels Porte de Hal et Stéphanie, qui avaient été fermés dans les deux sens en raison d’inondations vendredi après-midi, sont rouverts à la circulation, indique sur Twitter Bruxelles Mobilité en fin d’après-midi.

Le tunnel Vleurgat est toujours fermé en direction de La Cambre.

Les rues de Rhode-Saint-Genèse inondées

Un restaurateur de Rhode-Saint-Genèse a filmé les dégâts des orages qui se sont abattus dans la ville.

Plusieurs centaines d’appels aux pompiers

En lien avec la violente averse accompagnée de grêle de vendredi après-midi, une cinquantaine d’interventions avaient été clôturées et une vingtaine étaient encore en cours vers 17h00, a indiqué le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw. Plus de 300 appels sont encore en attente. Aucun accident grave n’a été signalé.

Certains endroits ont plus particulièrement été touchés comme le Westland Shopping, où des commerces ont été inondés. Des voitures ont été atteintes par les eaux qui se sont accumulées dans des rues, comme notamment dans l’avenue Marius Renard à Anderlecht.

Le palais de justice inondé, des morceaux de plafond s’effondrent

De l’eau s’est également infiltrée à l’intérieur du palais de justice de Bruxelles. Des quantités impressionnantes se sont répandues au premier étage du bâtiment, depuis la toiture. Des morceaux de plafond et de mur ont cédé sous la pression de l’eau, se sont détachées et se sont écrasés sur le sol. Personne n’a été blessé. Des inondations se sont aussi produites au sous-sol du palais de justice, selon plusieurs sources parmi le personnel judiciaire.

PROVINCE DU HAINAUT: de la gadoue et une maison touchée par la foudre

Des orages suivis de pluies torrentielles se sont abattus vendredi en fin d’après-midi sur la Wallonie picarde.

Les régions de Tournai et de Péruwelz ont été essentiellement touchées. Les pompiers étaient déjà intervenus une septantaine de fois à 18h30.

Plusieurs orages ont éclaté vendredi, peu après 17h, en Wallonie picarde. Les coups de tonnerre ont été suivis par des pluies diluviennes et des vents violents. Une vaste zone regroupant les villes de Tournai, Antoing et Péruwelz a été particulièrement touchée par ces violentes intempéries.

La foudre est notamment tombée, vers 17h15, sur la toiture d’une habitation de la Neuve Chaussée à Péruwelz. Le toit s’est embrasé et les dégâts sont conséquents.

+ LIRE ICI

 À Calonne, la rue Albert Ier était sous eau…

La circulation des trains interrompue à Braine-le-Comte

La circulation ferroviaire a été interrompue vendredi après-midi en gare de Braine-le-Comte en raison des violents orages qui touchaient la région du Centre.

Des parties de plafonnage ainsi que des lattes en fer des marquises de la gare se sont effondrées sous les rafales de vent et la pluie, a indiqué Infrabel. Les éléments sont tombés sur les quais 1, 4 et 5 ainsi que sur les voies. L’indicent n’aurait pas fait de victime.

+ LIRE ICI

 Une route inondée à Gozée.
 La chaussée inondée à Gilly.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.