Concert de U2 mardi à Bruxelles: des embarras de circulation sont à prévoir

La police s’attend à des embarras de circulation sur le ring de Bruxelles à hauteur du Heysel lors du concert du groupe de rock irlandais U2 qui se déroulera mardi soir dès 19h00 au stade Roi Baudouin.

Concert de U2 mardi à Bruxelles: des embarras de circulation sont à prévoir

Près de 50.000 personnes sont attendues à l’événement. Les forces de l’ordre demandent aux automobilistes d’éviter autant que possible les environs du plateau du Heysel.

Des mesures de limitation du trafic autour du stade seront d’application, indique la police dans un communiqué. Les sorties autoroutes 8 «Wemmel» et 2 «Strombeek-Bever» pourront être fermées. En fonction de l’affluence avant et après le concert (23h00), l’avenue Houba de Strooper, l’avenue Impératrice Charlotte et l’avenue des Magnolias seront coupées à la circulation. Les bus des transports en commun pourront passer dans la mesure du possible. En voiture, l’accès aux avenues du parc de Laeken sera interdit.

La police demande aux automobilistes d’éviter autant que possible les environs du plateau du Heysel et de s’y rendre en transports en commun. «Si vous n’avez pas de ticket de parking, vous n’y trouverez probablement pas de place», indiquent encore les forces de l’ordre. Les lignes de tram et du métro seront renforcées.

Des trains de nuit spéciaux ont par ailleurs été mis en place vers cinq destinations flamandes (Genk, Lokeren, Mol, Ostende et Roulers) par Live Nation. La société organisatrice de l’événement a en effet dû tenir compte de nombreux travaux sur les routes à et autour de Bruxelles et du nombre de places de parking limitées sur le plateau du Heysel.

Enfin, pour les adeptes du vélo, un parking spécial et surveillé sera disponible à proximité du stade Roi Baudouin. Il est recommandé à ceux qui habitent trop loin de Bruxelles d’emmener leur deux-roues en voiture jusqu’aux portes de la capitale (Jardin botanique de Meise, Westland Shopping Center d’Anderlecht, etc.) pour ensuite l’enfourcher et rallier le lieu du concert.

Pas de trains vers la Wallonie après le concert en raison d’une trop faible demande

Le potentiel de voyageurs se rendant au concert de U2 au stade Roi Baudouin et devant ensuite regagner par le rail une destination wallonne est insuffisant pour mettre en place des trains supplémentaires comme cela a été fait en Flandre, justifie lundi Live Nation, la société organisatrice de l’événement.

La décision de Live Nation et de la SNCB de n’affréter des trains de nuit spéciaux que vers les cinq destinations du nord du pays citées ci-dessus à l’issue du concert avait suscité un petit vent de polémique de la part de Wallons assistant à l’événement déçus de ne pouvoir profiter de la même possibilité.

Les destinations des trains supplémentaires sont définies en accord avec la SNCB sur base des données de ventes de tickets, explique Live Nation, qui paie ce service à l’entreprise ferroviaire. Septante pour cent des billets vendus l’ont été en Belgique, dont 75% en Flandre et 25% en Wallonie. La répartition géographique de leurs acquéreurs wallons est telle que de nombreuses destinations auraient dû être desservies et que le potentiel de voyageurs pour chacune d’elles était trop faible, précise encore la société organisatrice.

«Pour mettre en place un train supplémentaire, il doit y avoir des garanties de voyageurs en suffisance. En Flandre, ce potentiel existe bien, mais pas en Wallonie», constate Live Nation.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.