« Papa s’énerve beaucoup sur maman, il la frappe » : cinq ans requis contre un Biergeois violent et violeur

Une femme dépose plainte pour viol et violences. La police descend au domicile qu’elle vient de quitter. Tables et chaises sont renversées.

Jean Vandendries
 Photo d’illustration.
Photo d’illustration. ©EdA

Les faits se passent le 24 octobre 2021 à Bierges. Lorsque les policiers arrivent dans l’appartement du couple, la femme s’est enfuie suite à une énième scène de violences dont elle est régulièrement victime. Les policiers la retrouveront en pleurs.

Elle leur expliquera que son mari, Alik H., un Russe âgé de 32 ans, s’est emparé d’un couteau de boucher et a menacé de l’égorger. Il a cassé le mobilier pour assouvir sa rage provoquée par le fait qu’elle avait refusé d’aller manger à l’extérieur. Pour la punir, il l’a violé.

Alik H. a reçu une citation à comparaître devant la troisième chambre correctionnelle de Nivelles, mais on l’y a attendu en vain. Le substitut du procureur du Roi Antoine D’Huart a qualifié de "surréaliste" l’audition de ce dernier par la police.

Déjà violée

Selon lui, la relation avec sa femme est très bonne et il ne comprend pas les gens qui osent lever la main sur leur épouse. Il a reconnu cependant avoir, de temps en temps, donné une gifle. "Il ne manque pas d’air", a considéré le magistrat qui a informé le tribunal que l’intéressé avait déjà été condamné en 2014 pour des faits similaires.

Il fit également référence au fait que la victime avait expliqué avoir déjà été violée en juin 2021 dans la salle de bains. Une scène d’horreur qu’elle est incapable d’effacer de sa mémoire. L’homme l’a obligée, en vain, à se regarder dans le miroir.

Comme si ça ne suffisait pas, un des enfants du couple a assisté à des scènes de violences qui durent depuis plusieurs années. "Papa s’énerve beaucoup sur maman, il la frappe"

Après avoir comparé l’audition du prévenu et la déclaration "toute en nuances" de sa femme, il a requis une peine de cinq ans de prison ferme.

Le tribunal a pris l’affaire en délibéré. Il rendra son jugement le 2 novembre.