Fil de Garance: le succès des kits de couture

Les bénéfices générés par la coopérative de Caroline Vromman et Julie Delhauteur sont reversés à une association active au Bangladesh.

Pierric BRISON

Une discussion autour d'un café qui débouche sur des dons et la création d'une coopérative au Bangladesh, c'est l'aventure peu commune de Caroline Vromman et Julie Delhauteur. Les deux Brabançonnes wallonnes ont monté un projet qui ne cesse de prendre de l'ampleur. "Quand nous nous sommes rencontrées, je travaillais dans la grande distribution mais j'avais envie de créer quelque chose qui ait du sens, raconte Caroline Vromman, Wavrienne d'origine. Julie, elle, voulait que cela ait un impact positif au Bangladesh. Après plusieurs tentatives, nous nous sommes lancées dans la couture, un domaine que Julie connaissait déjà bien."