Fumée blanche pour le jogging du Buchet

La troisième manche du challenge du Brabant wallon qui aura lieu à Bierges du 13 au 16 mai vient d’avoir les autorisations communales.

Laurent SAUBLENS
Fumée blanche pour le jogging du Buchet
Le jogging du Buchet attend les joggeurs de jeudi à dimanche! ©ÉdA

Ce vendredi matin, les organisateurs ont enfin reçu l’aval des autorités communales pour mettre sur pied la troisième manche du challenge du Brabant wallon qui se tiendra à Bierges, avec la 14e édition du jogging du Buchet.

Comme lors des deux premières manches, il s’agira d’une épreuve virtuelle où il sera possible de se rendre durant quatre jours, du jeudi 13 mai à 8 h au dimanche 16 mai à 20 h, pour emprunter l’une des deux distances proposées : 5 ou 10 kilomètres.

Pour Bruno Courtin, «il s'agit donc d'une course en autonomie, donc il n'y a pas de ravitaillements et pas de signaleurs aux carrefours, ce qui implique qu'il faut bien respecter les règles de circulation. Important aussi, les participants ne doivent pas oublier de respecter les règles de distanciation sociale et de porter un masque quand c'est nécessaire. Les participants devront enregistrer leur chrono et l'encoder sur le site du chronométreur du Challenge, à savoir Goaltiming, là où ils doivent également s'enregistrer pour des pré-inscriptions qui sont obligatoires.»

Quant aux parcours, ils sont composés de sols mixtes avec pour la plus longue distance (10 kilomètres), 44% d’asphalte, 55% de terre et 1% de pavés. Au rayon des difficultés, les organisateurs annoncent cinq lieux délicats: le sentier des Tourterelles, la rue de la Haie, le sentier Champ des Fontaines, le célèbre sentier du Buchet et la rue de la Roche. En ce qui concerne le tracé de 5,5 km (64% de chemin), il est idéal pour les débutants car il évite les grosses difficultés en bifurquant à gauche de la Voie de Tram vers la rue de la Haie.

«Le parcours peut être fort glissant par temps humide. Par temps sec, les sentiers sont plutôt compacts par le passage régulier des promeneurs, coureurs et cyclistes.»

Malgré la confirmation tardive, les organisateurs espèrent réaliser, comme pour les deux premières manches, le plein de participants pour leur épreuve qui attire généralement du monde. Le centre nerveux est à la salle Jules Colette, rue des Combattants, alors que le départ est fixé sur le parking du terrain de football à l’arrière de la salle, rue du BlancTry.