Comme ses bénéficiaires, le CPAS a du mal à joindre les deux bouts

Le budget 2020 du CPAS de Wavre a été difficile à boucler, explique sa présidente, Carine Hermal.

Arnaud Huppertz
Comme ses bénéficiaires, le CPAS a du mal à joindre les deux bouts
La présidente du CPAS, Carine Hermal (MR).

Le budget 2020 du CPAS de Wavre sera bien à l'équilibre. C'est une obligation. Mais cela n'a pas été facile. «Nous faisons face aujourd'hui aux mêmes difficultés que les années précédentes, remarque la présidente du CPAS wavrien, Carine Hermal (MR). Le CPAS est confronté à des augmentations budgétaires importantes dans des postes qui ne dépendent pas directement de ses politiques, mais de la Région ou du fédéral. Nous sommes de plus en plus sollicités pour l'aide sociale. Il y a notamment de plus en plus de personnes exclues du chômage.»